NGUON 2018 : LES SURPRISES DE LA CÉRÉMONIE DE JUGEMENT DU ROI BAMOUN A LA 547E ÉDITION

Le peuple Bamoun ainsi que tous les invités présents à la cérémonie rituelle de jugement et de discours du trône du roi Ibrahim MBOMBO NJOYA du 08 Décembre 2018 lors de la 547 e du GUON ont assisté à  des incroyables  surprises qui certainement marqueront l’histoire de la culture et de la tradition Bamoun.

Bref rappelguon4

Le 08 Décembre 2018, lors de la  célébration de la 547e du Festival traditionnel du peuple Bamoun (NGUON), S.M Ibrahim MBOMBO NJOYA a été conduit devant la cour de justice de la cour royal pour un jugement exécuté par les  FONAMGUON. Une  société secrète, une espèce de porte-parole du peuple Bamoun  et également une cour constitutionnelle en pays Bamoun. Ils ont  pour mission de réguler le fonctionnement du royaume. C’est d’ailleurs la seule entité qui a le pouvoir de décider du  maintien ou de la destitution du  chef au trône. Ils parlent ainsi au nom de toute la communauté Bamoun.

guonPour la première dans l’histoire du NGUON, roi a été jugé assis

Du  jamais vu dans une cérémonie de jugement rituelle du roi, pour la première fois  en cette 547e édition du NGUON, le roi sultan des Bamoun, S.M Ibrahim MBOMBO NJOYA a reçu son serment sur un fauteuil, alors que des années passées  une telle faveur n’a jamais été octroyé à un roi. En effet, antérieurement, pour recevoir son jugement, le roi accusé recevait ses plaidoiries en position et stationnement debout ce qui signifie qu’en ce moment il est simple citoyen et le trône est ouvert à tout Bamoun.

guon 0Alexandre BESIO, un expatrier Blanc a été décoré au titre de NJII

Une surprise qui attiré l’attention des touriste à cet évènement du 09 Décembre, a été la décoration par  charriât d’ un expatrier Blanc Alexandre BESIO (Administrateur général de la société générale Cameroun) au titre de NJII c’est-à-dire  Grand Notable de la cour royal ainsi Mr Clarence CHOUANGUEM un Bamiléké qui a également été décoré au même titre les deux récipiendaire ont reçu des mains du nouveau roi réinstallé S.M Ibrahim MBOMBO NJOYA des médailles d’araignée ainsi que des attribut de notabilité.

Le geste de S.M Ibrahim MBOMBO NJOYA à l’endroit de ces personnalités, pour moi est un geste louable et un exemple à suivre pour les autres  grands festivals traditionnels. Ainsi,  il témoigne de la grandeur et de la supériorité de NGUON au regard de tous les autre grands traditionnels camerounais.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s